Réalisateur : Todd Haynes

Actrices principales : Cate Blanchett, Rooney Mara, Sarah Paulson

Le coup de la mère en instance de divorce tiraillée entre sa nouvelle idylle et la garde de son enfant, on nous l’a déjà fait. Mais pour Carol Aird (Cate Blanchett), l’objet du dilemme relève d’un tabou : une romance avec une vendeuse de jouets (Rooney Mara), rencontrée entre deux achats de Noël, sort l’intrigue de l’ordinaire. Dans le registre des histoires d’amour homosexuelles, on s’inscrit dans la lignée du secret de ‘Brokeback Mountain’ et de ‘Call Me By Your Name’. Car une patience, une latence caractérise cette union exogame à la différence d’âge marquée. D’un côté, Therese, jeune prude aux yeux d’émeraude qui trahissent une sincérité innocente et naïve. De l’autre, Carol, bourgeoise cousue de fil blanc, hypersensuelle, séductrice. La plus éprise des deux. C’est elle qui mène à la baguette les vents contraires de la relation, des restos en cachette aux rendez-vous à domicile, du road trip amoureux jusqu’au retour au bercail. Sans Therese. Photographe amateure, elle garde précieusement les clichés de Carol comme souvenirs de la relation. Uniques vestiges d’un amour impossible…ou presque.

Rédacteur : Khélian Yousfi