“Eux pensent à leur chiffre d’affaires, nous on pense à notre santé”