Réalisation: Éléonore Costes 

Acteurs principaux: Audrey Pirault, Sébastien Chassagne, Adrien Ménielle

Après les deux premières saisons de « Genre humaine », Éléonore Costes poursuit son travail d’exploration du couple et des sentiments amoureux. Avec « Fantasme », elle signe un court-métrage poignant qui saura vous enchanter. Tout commence avec la rencontre de Vic (Audrey Pirault) et Gabriel (Sébastien Chassagne) après une soirée déguisée. Lui en costume de cosmonaute. Elle en fantôme.  Lui est fou amoureux d’elle. Elle ne le connaît pas. Pourtant, 4 ans après, Vic sort d’une rupture et continue de penser à Gabriel. À la suite d’un accident de la route, elle fait la rencontre d’Arno (Adrien Ménielle). Dès lors, tout va changer. 

Au fil du récit, nous découvrons des scènes bouleversantes, entre réalisme et rêverie. Durant les scènes de flashbacks, Vic et Gabriel se posent beaucoup de questions et semblent se correspondre. Leurs conversations autour de sujets parfois banals sont pleines de sensibilité, un peu à la manière de la trilogie Before Sunrise avec Julie Deply et Ethan Hawke. La « scène du pipi »* (oui oui !) est particulièrement belle, grâce à une bande musicale fabuleuse produite par Robin Strauss. Éléonore Costes nous invite à un voyage, à la légèreté des discussions nocturnes. Elle explore ces moments suspendus où la réalité ne ressemble plus qu’à un ciel de nuages moelleux. Un véritable contraste avec les scènes plus froides de l’hôpital. On y découvre Arno, complètement bête au premier abord, mais qui se révèle attentionné et curieux. L’histoire nous invite à ne pas lui accorder une étiquette de trentenaire maladroit qui lit Dragon Ball Z. 

La symbolique du cosmonaute et du fantôme est aussi habilement exploitée pour questionner nos fantasmes, ceux qui viennent s’engouffrer entre nos rêves et la réalité. L’amour de Vic pour Gabriel est en réalité impossible mais son cosmonaute le poursuit, jusqu’au jour où elle décide d’avancer…

*(27m37-29m45)

Rédacteur : Florian Gourdin

Pour voir “Fantasme”, cliquez ici.