Réalisation: Bruce Beresford

Acteurs principaux: Jessica Tandy, Morgan Freeman, Dan Aykroyd

Dans l’Amérique ségrégationniste et xénophobe des années quarante, il subsiste une lueur d’espoir. Elle prend racine dans le duo improbable que forment les acteurs Morgan Freeman et Jessica Tandy, oscarisée pour ce rôle. A la suite d’un banal accident de voiture, Daisy est sommée par son fils de se voir offrir les services d’un chauffeur pour ses déplacements quotidiens. Forcée de céder, elle accepte aigrement de partager l’habitacle de ses véhicules avec Hoke, un inconnu qui n’a rien à voir avec sa patronne. Lui est noir, pauvre, célibataire, catholique, illettré, chaleureux afro américain supplicié de la ségrégation. Elle est blanche, riche veuve antipathique, juive allemande, ancienne institutrice et mère d’un fils, Boolie, membre du Parti républicain. Elle adore Martin Luther King, sa lutte, ses idées. Il ignore de qui il s’agit. 

Doucement militant, ‘Miss Daisy et son chauffeur’ s’érige en apôtre du vivre ensemble dans cette fresque intimiste portée par une relation qui s’attendrit, gagne en humanité à mesure que les discours antiségrégation prolifèrent. Pour cette subtile ode à la tolérance, l’amour de son prochain, d’où qu’il vienne, ‘Miss Daisy et son chauffeur’ a décroché une brassée d’Oscars amplement méritée.

Rédacteur : Khélian Yousfi